Marquise

Marquise

Scintillante, dramatique, festive puis aussitôt mélancolique, la musique Marquise surprend et séduit par la richesse des émotions et des paysages explorés. Entre tours de verre et mer de béton, entre fiction et réalité, elle emporte les voyageur dans des rêveries colorées, des songes troubles, des marées noire et des vagues de lumière.

Marquise joue avec les codes de la pop, de la chanson et de l’électro. Sans jamais perdre de vue l’évidence de la mélodie qui accroche, le trio expérimente les possibilités d’un univers rétro-futuriste fait de synthétiseurs, d’arpégiateurs, de rythmiques électroniques assumées, de basses grondantes et d’une guitare électrisante.

La place centrale est laissée à la voix, lumineuse et sensuelle, et aux textes (en français!), à la fois poétiques, engagés et, peut-être, porteurs de sens…

Les textes de Marquise abordent avec décalage et poésie des sujets souvent engagés, traitant du rap- port de l’homme et de la nature, du développement des technologies, de la solitude des individus dans un monde ultra-connecté et du désire de liberté.

La musique de Marquise est marquée par l’omniprésence des sonorités électroniques. Mais attention, aucun son n’est numérique et ne sort d’un ordinateur ! Le trio s’en tient à l’utilisation d’instruments bien réels: synthétiseurs, boites à rythmes, guitare et pédales d’effets, percussions, etc.

Le groupe expérimente en studio et s’appuie sur les couleurs particulières apportées par ces instruments électroniques. Celles-ci renforcent le propos des textes et plongent l’auditeur dans un univers singulier, jouant sur les frontières de la chanson et de la musique électro.

Sur scène, attention au décollage. Les concerts de Marquise sont des véritables voyages vers d’autres dimensions. Une mise en scène travaillée, menée par l’intense présence d’Estelle, rend le spectacle prenant, riche et inventif. L’attitude, les habits de scène, le travail des lumières et des sons, participent tous à la progression d’une histoire.

Site web

Estelle Schaller – Chant et percussions
Romain Equey – Guitare, synthé, chant et percussions
Mathieu Rohrer – Synthé, guitare, chant et percussions